Programme des jeunes cadres

Qu'est-ce que le Programme des jeunes cadres ?

Le Programme des jeunes cadres est une initiative de recrutement qui vise à améliorer la représentation géographique et à promouvoir l'égalité entre les sexes au sein de l'Organisation à l'échelle internationale. Ce programme offre aux jeunes diplômés des universités et aux jeunes cadres talentueux et hautement qualifiés, issus d'États membres non ou sous-représentés, la possibilité d'entrer à l'UNESCO au début de leur carrière professionnelle.

Qui est admissible ?

Nationalité : les candidats doivent être des ressortissants d'États membres de l'UNESCO non ou sous-représentés.

Ȃge :  32 ans maximum.

Formation : diplôme universitaire supérieur dans l'éducation, la culture, les sciences sociales et humaines ou la communication, ou dans un domaine lié à la gestion et à l'administration d'une organisation internationale. Cela sera précisé dans l'avis de vacance.

Langues : maîtrise de l'anglais ou du français. La connaissance des deux langues est un atout. La connaissance de l'arabe, du chinois, de l'espagnol ou du russe constitue un atout supplémentaire.

Expérience : une première expérience professionnelle est un atout mais n'est pas obligatoire.
 

Procédure de recrutement et calendrier

Si vous désirez vous porter candidat au Programme des jeunes cadres ou si vous souhaitez savoir si vous êtes admissible, veuillez contacter votre commission nationale ou délégation permanente.

  • Lancement

À chaque exercice biennal, compte dûment tenu des postes de classe P-1/P-2 disponibles, l’UNESCO recrute jusqu’à 20 jeunes cadres. La date de lancement de chaque programme varie d'une année à l'autre.

Le Bureau de la gestion des ressources humaines de l'UNESCO lance un appel à candidatures aux commissions nationales et aux délégations permanentes des États membres non ou sous-représentés. Chaque commission nationale est chargée de diffuser cette information et d'effectuer la présélection au niveau national.

  • Soumission

Les candidats envoient leurs candidatures à la commission nationale ou à la délégation permanente du pays dont ils ont la nationalité. Les commissions nationales et les délégations permanentes examinent toutes les candidatures et soumettent une liste de candidats au Bureau de la gestion des ressources humaines de l'UNESCO.

L'UNESCO n'accepte aucune candidature spontanée.

  • Examen

Toutes les candidatures sont examinées par un comité qui établira une liste restreinte basée sur :

            - les diplômes universitaires ;
            - la motivation/déclaration d'intérêt ;
            - la présentation de la candidature ;
            - les compétences linguistiques et rédactionnelles ;
            - le niveau d'expérience professionnelle.

  • Entretiens et évaluation

Les candidats présélectionnés seront soumis à un entretien vidéo suivi d'un entretien en groupe. Les entretiens donnent aux candidats la possibilité de démontrer leurs compétences en communication, leur esprit d'équipe, leurs capacités d'analyse, leur esprit d'initiative,  leur créativité, leur flexibilité et leur adaptabilité.

En plus des entretiens, des tests peuvent être requis afin de déterminer les compétences connexes ainsi que le niveau de maîtrise des langues de travail de l'UNESCO (anglais et français).

  • Décision

L'UNESCO enverra une lettre d'engagement aux candidats sélectionnés. Dans l'autre cas, l'UNESCO informera les commissions nationales et les délégations permanentes concernées.

← Retour