Chargement...
Partager cette offre d’emploi

Directeur/Directrice du Service d'évaluation et d'audit (IOS)

Numéro du poste : IOS 001

Classe : D-2

Secteur de tutelle : Cabinet du Directeur général (CAB)

Lieu d'affectation: Paris

Famille d'emplois: Gestion / Audit / Contrôle

Type de contrat : Engagement de durée définie

Durée du contrat : 2 années (6 ans maximum non renouvelable)

Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 10-APR-2020

 

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

 

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

 

Le Directeur du Service d’évaluation et d’audit (IOS) aide l’Organisation à atteindre ses objectifs en appliquant une approche systématique et rigoureuse de l’évaluation, de l’audit interne et de l’investigation afin d’améliorer l’efficacité de l’Organisation, ainsi que l’efficacité de la gestion des risques, du contrôle interne et de la gouvernance. Le Service d’évaluation et d’audit assiste la Directrice générale par une activité indépendante et objective de garantie et de conseil, conçue pour apporter une valeur ajoutée et améliorer le fonctionnement, la performance et les résultats de l’Organisation. Le/La titulaire relève directement de la Directrice générale.

 

Afin d’évaluer la performance, l’efficacité et l’intégrité de l’UNESCO en tant qu’organisation, le/la titulaire devra en particulier :

 

  • veiller à ce que le travail d’IOS respecte les normes et bonnes pratiques internationales communément admises en matière d’audit, d’investigation et d’évaluation, dans le cadre du mandat de contrôle interne de l’UNESCO, et mettre au point les méthodes, outils et techniques internes qui permettront d’assurer l’excellence dans la conduite des activités du Service ;
  • contribuer à l’élaboration de stratégies visant à préserver et protéger les intérêts de l’Organisation dans la poursuite de ses buts et objectifs ; aider la Directrice générale à s’acquitter de ses fonctions, notamment en lui fournissant des avis impartiaux, objectifs et judicieux ;
  • établir un plan de travail annuel pour le contrôle interne axé sur les risques et les priorités, qui permettra de fournir les services et résultats requis dans le cadre de la charte de contrôle interne et des politiques en matière d’évaluation de l’UNESCO ; superviser la mise en œuvre du plan de travail et faire en sorte que les résultats soient obtenus dans les délais fixés, en respectant les normes de coût et de qualité ;
  • superviser un portefeuille d’audit interne axé sur les principaux risques et sur les possibilités de renforcer la gouvernance, la gestion des risques, les contrôles internes et l’optimisation des ressources de l’Organisation, en ayant recours à des pratiques d’audit interne modernes et conformes aux normes professionnelles en vigueur ;
  • guider les évaluations indépendantes afin d’améliorer la pertinence, l’impact, l’efficacité, l’efficience, la durabilité, la cohérence et la performance des programmes et projets de l’UNESCO ;
  • diriger une fonction d’investigation qui examine les cas présumés de fraude, de faute, de malversations, d’irrégularités de gestion, de gaspillage de ressources ou d’autres violations du code de conduite et du cadre réglementaire de l’Organisation ;
  • se tenir au courant des questions d’importance stratégique et opérationnelle majeures pour l’action de l’UNESCO et veiller à en tenir compte dans l’activité du Service ;
  • instaurer un environnement de travail positif en donnant des orientations au personnel d’IOS et en l’aidant à réaliser pleinement son potentiel.

 

Le Directeur d’IOS veille à ce que les efforts du Service pour promouvoir la responsabilité et le professionnalisme et pour favoriser une culture d’apprentissage et d’amélioration suscitent l’adhésion. Le/La titulaire soumet le rapport annuel d’IOS, par l’intermédiaire de la Directrice générale, aux organes directeurs de l’UNESCO.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)
Responsabilité (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)
Création de partenariats (M)
Conduite et gestion du changement (M)
Direction et autonomisation des collègues (M)
Aptitude à prendre les bonnes décisions (M)
Suivi du comportement (M)
Développement d’une réflexion stratégique (M)
Communication (F)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES

 

Formation

  • Diplôme universitaire supérieur (master) en administration publique ou des entreprises, évaluation, sciences sociales, études du développement, audit, droit ou autre domaine apparenté.
  • Certification/certificats professionnels (CIA, CPA, CA, CFE, CISA, CGAP ou certification équivalente) délivrés par un organisme de contrôle ou une association professionnelle officiellement reconnu(e).

 

Expérience professionnelle

  • Au moins 15 années d’expérience professionnelle pertinente au niveau international, notamment en ce qui concerne les aspects programmatiques et opérationnels des activités d’audit, ainsi que l’évaluation, l’assurance de l’optimisation des ressources, et les investigations internes.
  • Expérience attestée en tant que haut responsable des fonctions d’audit/évaluation dans une organisation internationale ou dans le secteur public à l’échelle nationale, alliée à une bonne connaissance des plus récentes méthodes, normes et évolutions en matière d’audit, d’évaluation et d’investigation au sein de la communauté internationale.
  • Leadership avéré au sein de réseaux professionnels (GNUE/UNRIAS/RIAS/UNRN, IIA ou sociétés nationales d’évaluation).

Aptitudes/Compétences

  • Attachement au mandat, à la vision et aux priorités de l’Organisation.
  • Aptitude à exercer une autorité intellectuelle ainsi qu'à fournir et gérer des services de conseil.
  • Grand sens de l’intégrité professionnelle, objectivité, solides compétences analytiques, diplomatie et finesse politique.
  • Capacité de leadership et compétences stratégiques dans un environnement multilatéral, et aptitude à établir et à entretenir des relations de travail efficaces et constructives dans un contexte hautement politique avec des personnes de nationalités et de cultures différentes.
  • Aptitude démontrée à intégrer une perspective d’égalité des genres dans les différentes tâches et activités.
  • Sens aigu de l’impartialité, objectivité et attitude positive à l’égard de l’Organisation et de ses objectifs.
  • Compétences élevées en matière d’analyse et de communication, et aptitude à rapidement cerner des questions complexes et à proposer des solutions.

 

Langues

  • Excellente connaissance de l’anglais ou du français, et bonne connaissance pratique de l’autre langue.
QUALIFICATIONS SOUHAITEES

 

Expérience professionnelle

  • Expérience au sein du système des Nations Unies et/ou d’autres organisations/institutions internationales.
  • Expérience avérée de la gestion à l’échelle internationale.

 

Aptitudes/Compétences

  • Connaissance de l’Organisation et de ses méthodes de travail.
  • Aptitude à identifier les gains d’efficience et à relever les défis opérationnels dans les processus à l’aide de méthodes et solutions innovantes.

 

Langues

  • La connaissance pratique d’autres langues officielles de l’UNESCO serait un atout.
SALAIRES ET INDEMNITES

Les traitements de l’UNESCO se composent d’un traitement de base et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc.

Pour plus de précisions sur les salaires et indemnités, veuillez consulter le site Web de la CFPI et le site Web Carrières de l'UNESCO .

EVALUATION

L'évaluation des candidats qualifiés peut inclure un exercice d'évaluation et un entretien axé sur les compétences.

L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

L'UNESCO s'est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d'États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité internationale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux. L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.