Chargement...
Partager cette offre d’emploi

Consultant pour l'égalité des genres dans les médias

Secteur de tutelle : Secteur de la communication et de l'information (CI)

Lieu d'affectation: Paris

Catégorie d'emplois: Communication et information

Type de contrat : Personnel non permanent

Durée du contrat : De 7 à 11 mois

Recrutement ouvert à : Candidats externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 19-avr-2020


Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

Sous l’autorité de la Cheffe de la Section du développement des médias et éducation aux médias, le titulaire accomplira les tâches suivantes :
1.    Actualiser les Indicateurs d’égalité des genres dans les médias (IGRM) dans les cinq régions géographiques et élaborer des stratégies pour leurs applications. Promouvoir l’élimination des stéréotypes sexistes dans les contenus médiatiques, à la fois sur les femmes et sur les hommes. Développer des lignes éditoriales pour les sujets liés à l’égalité des genres, y inclus la violence à l’égard des femmes et la couverture sportive. Aider les médias à adopter des politiques sur l’égalité des genres. Organiser des ateliers de formation. Coordonner les actions des points focaux dans les médias. Mener à bien la célébration annuelle “Les femmes font l’info” le 8 mars à travers le monde.
2.    Assurer une assistance technique aux Etats membres en ce qui concerne les changements politiques, législatifs et d’autorégulations qui seraient nécessaires à l’égalité des genres dans les opérations et contenus médiatiques.
3.    Construire des partenariats en faveur de l’égalité des genres avec les médias. Assurer la liaison avec les organismes de diffusion internationaux ou régionaux, les réseaux universitaires, les médias, les associations professionnelles, les syndicats, les régulateurs des médias, les entreprises et les ONG. Assurer les relations avec d’autres organisations intergouvernementales.
4.    Promouvoir le développement d’un agenda académique lié aux médias et portés sur le genre. Concevoir d’un module « genre et médias », basé sur les IGRM, pour les écoles de journalisme.
5.    Elaborer des propositions de projets de gestion axée sur les résultats et collecter des fonds pour l’égalité des genres dans les médias.
6.    Rédiger des rapports et des documents ; produire des synthèses. Préparer des communiqués de presse, des expositions et du matériel pour les réseaux sociaux. Mettre à jour les pages Web.

 

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)
Responsabilité (F)
Communication (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES

Education
Diplôme universitaire supérieur dans le domaine de la communication, de l’information, des médias, du journalisme, des relations publiques ou des études de genre.

 

Expérience professionnelle
1.    Cinq années d’expérience prouvée liée à l’égalité des genres et/ou au pluralisme et diversité médiatique, dont au moins trois ans au niveau régional et/ou international.
2.    Expérience prouvée dans l’élaboration de stratégies et de mise en œuvre d’actions sociales ou politiques au niveau international.
3.    Bilan de collecte de fonds et de mobilisation des ressources.
4.    Expérience dans la conceptualisation de stratégies d’utilisation des médias sociaux et médias traditionnels ainsi que dans la conception et rédaction de matériel créatif. Expérience dans le développement de techniques innovantes de campagnes afin de soutenir une action visant l’obtention d’un impact concret.

 


Langues

Excellente connaissance de l’anglais ou du français à l’écrit et à l’oral et bonne connaissance de l’autre langue. Une bonne maîtrise d’une troisième langue de l’ONU (arabe, chinois, russe et/ou espagnol) serait un atout.

 

COMPETENCES ET QUALIFICATIONS REQUISES

1.    Jugement politique et général pertinent visant à évaluer les moyens les plus efficaces de communication d’informations afin d’atteindre les objectifs d’égalité des genres dans les médias.
2.    Capacité à gérer une charge de travail importante et diverse en respectant des courts délais – ce qui inclut : la gestion de demandes concurrentes, le maintien d’un niveau élevé de précision et une excellente coordination des activités.
3.    Une bonne compréhension des défis et problématiques liées à la communication dans les pays en développement, des ressources limitées et d’autre circonstances particulières, ainsi qu’aux opportunité d’avancer vers le progrès malgré les obstacles.
4.    Maîtrise de l’utilisation des outils médiatiques en ligne et hors ligne.

 

PROCEDURE DE DEMANDE

Les candidats intéressés doivent appuyer sur " Postuler maintenant ", et/ou si le bouton n'est pas visible, chercher, télécharger et remplir le Formulaire d'historique d'emploi (fichier Word). À la fin du fichier Word, insérez des pages supplémentaires avec les informations requises suivantes :

- Un énoncé indiquant comment vos qualifications et expérience vous rendent aptes à la mission ;

- Un énoncé sur l’égalité des genres dans les médias (500 mots maximum) ;

- Le montant à facturer pour la mission, qui doit être indiqué en euros sur une base mensuelle (travail à plein temps à Paris).

- CV

EVALUATION

- Seules les candidatures fournissant les informations demandées dans le cadre de la procédure de demande seront prises en considération.

- L'évaluation des candidats qualifiés peut comprendre un exercice d'évaluation et une entrevue axée sur les compétences.

- Seulement les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.

 

Toute information supplémentaire demandée vous sera envoyée dès que possible. Cependant, tout délai dans la transmission d’une telle information ne pourra être considéré comme motif à étendre la date de soumission de votre candidature.

Veuillez noter, d’autre part, que tant que le contractant n’a pas été sélectionné et que son contrat n’a pas été formellement signé par l’UNESCO, l’Organisation n’est soumise à aucun engagement, écrit ou oral, envers vous ou un potentiel contractant.

 

 

 

L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement.

L’UNESCO s’attache à promouvoir l’équilibre géographique (last update) et l’égalité des sexes au sein du Secrétariat. En conséquence, les femmes sont vivement encouragées à se porter candidates, de même que les ressortissants d’États membres non représentés ou sous-représentés. Les personnes handicapées sont également encouragées à postuler. Une mobilité mondiale est requise, car les fonctionnaires sont appelés à exercer leurs fonctions dans d’autres lieux d’affectation, en vertu de la politique de mobilité géographique.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du processus de recrutement.