Partager cette offre d’emploi

Adjoint(e) Chargé(e) de Projet

Secteur de tutelle : Field Office

Lieu d'affectation: Guinea-Bissau

Catégorie d'emplois: Communication et information

Type de contrat : Personnel non permanent

Durée du contrat : 1 année

Recrutement ouvert à : Candidats externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 10/10/2022

 

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

 

SEUL(E)S LES RESSORTISSANT(E)S DE GUINEE BISSAU OU LES RÉSIDENTS AVEC UN PERMIS DE TRAVAIL PEUVENT POSTULER

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

L'UNESCO participe au projet conjoint des Nations Unies "Political Stabilization and Reform through Confidence Building and Inclusive Dialogue" financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau. Le projet vise, entre autres objectifs, à renforcer le cadre et les mécanismes juridiques pour garantir la liberté d'expression, le droit à l'information, la sécurité des journalistes et le développement des médias, ainsi qu'à renforcer les capacités des médias communautaires et des professionnel(le)s des médias en matière de journalisme de solution, de lutte contre les discours de haine et de démystification de la désinformation et de la désinformation. L'UNESCO recherche un(e) responsable de projet qualifié(e) et expérimenté(e) pour superviser la mise en œuvre quotidienne des actions sous la responsabilité de l'UNESCO dans le cadre dudit projet, tout en contribuant au projet dans son ensemble.

RESPONSABILITES

Sous l'autorité du Directeur du Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Ouest - Sahel, basé à Dakar, et sous la supervision directe du Conseiller pour la communication et l'information et Chef de l'Unité CI, le/la Chargé(e) de projet Adjoint(e) apporte un appui technique à la planification, la coordination et le suivi de la mise en œuvre des activités du projet, ainsi qu'à l'élaboration de rapports périodiques et fondés sur des données mettant en exergue les résultats du projet. 

Le/La Chargé(e) de projet adjoint(e) doit :

 

  • Préparer les RFQs / RFPs, TdRs et autres documents pertinents pour la contractualisation des partenaires de mise en œuvre ou des fournisseurs de services, selon que nécessaire et pertinent pour la mise en œuvre du projet ;
  • Contrôler les contrats et évaluer la qualité/pertinence des livrables pour assurer leur conformité avec les règles de l'UNESCO, les termes du contrat et les résultats du projet ;
  • Contrôler les ressources financières et la comptabilité pour garantir l'exactitude et la fiabilité des rapports financiers ;
  • Planifier et effectuer des visites régulières aux événements/activités/bénéficiaires du projet afin de suivre les progrès du projet et collecter des données pertinentes sur le terrain (par exemple, rapports de terrain, enregistrements vidéo, photos, histoires humaines).
  • Préparer le plan de travail et le plan de suivi, et utiliser l'outil approprié pour suivre la mise en œuvre par rapport aux indicateurs du projet ;
  • Maintenir une base de données Suivi & Evaluation avec des données à jour et fournir des états périodiques de la mise en œuvre du projet ou selon les besoins. Préparer un rapport d'avancement en temps opportun selon le format requis ;
  • Participer à des sessions de travail liées au projet et s'engager avec d'autres agences des Nations Unies impliquées afin d'assurer une coordination et des synergies appropriées ainsi que la fourniture en temps voulu des contributions de l'UNESCO lorsque l'agence chef de file le demande ;
  • Coordonner avec les autres agences des Nations Unies impliquées dans le projet et les partenaires locaux afin d'assurer une forte collaboration ainsi qu'une contribution/participation efficace de l'UNESCO aux sessions de travail conjointes, aux rapports et à toute autre action requise par le projet. Assurer le suivi des recommandations.
  • Examiner régulièrement la stratégie globale de mise en œuvre du projet ainsi que le contexte et l'environnement immédiat et proposer des mesures correctives ;
  • Interagir avec les partenaires locaux, y compris les points focaux auprès des institutions publiques et les organisations professionnelles des médias, pour assurer leur implication à toutes les étapes de la mise en œuvre du projet ;
  • Développer et maintenir une base de données des bénéficiaires et des partenaires. Maintenir un dépôt numérique de tous les documents et ressources liés au projet.
  • Effectuer d'autres tâches selon les besoins.

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)

Responsabilité (F)
Communication (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.

QUALIFICATIONS REQUISES

  • Licence en développement, sciences sociales, études des médias, relations internationales ou autre domaine connexe ;
  • Capacité à faire le suivi de projet par rapport aux indicateurs et à identifier les leçons apprises ; 
  • Bonnes compétences rédactionnelles et capacité à élaborer des rapports très informatifs et fondés sur des données ;
  • Bonne connaissance pratique du cycle de vie des projets et de la gestion axée sur les résultats ;
  • Au moins 2 ans d'expérience dans la coordination, le suivi ou la mise en œuvre de projets de développement.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

  • Capacité à formuler, mettre en œuvre, suivre et évaluer des programmes de développement relatifs aux médias et à la liberté d'expression ;
  • Connaissance pratique avérée du suivi et de l'évaluation ;
  • Expérience dans l'utilisation d'ordinateurs et de logiciels de bureautique pour la préparation de rapports financiers élaborés (MS Word, Excel, etc.) ;
  • Une bonne connaissance du contexte bissau-guinéen est un atout ;
  • Une expérience de travail avec une organisation internationale est un atout.

SALAIRES ET INDEMNITES

Les avantages comprennent, entre autres, 2,5 jours de congé annuel par mois de service, une contribution de 5 % et 10 % du salaire mensuel versée en supplément par l'Organisation, respectivement pour l'assurance maladie et la pension, sur présentation par l'intéressé(e) d'un justificatif d'affiliation à un régime privé de pension et/ou d'assurance.

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l'UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.

 

L'évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu'un entretien basé sur les compétences.

  

L'UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l'évaluation des candidats.

 

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l'étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L’UNESCO rappelle que la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement. L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir une répartition géographique équitable et diversifiée, ainsi que la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à atteindre une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les candidatures de ressortissants d’États membres non et sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont particulièrement bienvenues et vivement encouragées. Les personnes issues de groupes minoritaires et de groupes autochtones, ainsi que les personnes handicapées, sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité mondiale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.