Chargement...
Partager cette offre d’emploi

Coordinateur Adjoint

Numéro du poste : Coordonnateur Adjoint

Classe : P-5

Secteur de tutelle : Education

Lieu d'affectation: Dakar, Sénégal

Famille d'emplois: Pôle de Dakar de l’Institut international de  planification de l’éducation de l’UNESCO (IIPE-Pôle de Dakar)

Type de contrat : Project Appointment

Durée du contrat : Un an renouvelable (dépendra de la performance et disponibilité des fonds)

Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Dakar) : 29 février 2020

 

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

 

CADRE ORGANISATIONNEL ET RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

 

Le Pôle de Dakar, situé à Dakar, au Sénégal, est le bureau africain de l'Institut international de planification de l'éducation de l'UNESCO (IIPE). L'IIPE est un institut spécialisé dont le mandat est de renforcer la capacité des États membres de l'UNESCO à planifier et à gérer leurs systèmes éducatifs. Le Pôle de Dakar est réputé pour ses analyses du secteur éducatif et aide les pays africains à élaborer des plans crédibles de développement des systèmes éducatifs dans le cadre de l’agenda 2030 pour l’éducation.

Par une approche de renforcement des capacités, le Pôle de Dakar contribue à la production d'analyses diagnostiques, de plans sectoriels et d'outils pédagogiques qui contribuent à des politiques éducatives plus pertinentes et durables. Le Pôle de Dakar est également activement impliqué dans la création de connaissances pour le secteur de l'éducation en Afrique. Plus d'informations sur ses activités peuvent être trouvées sur le lien suivant Pôle de Dakar           

En plus d'un ensemble de rémunération attrayante et d'avantages sociaux, l'IIPE recherche en permanence des moyens créatifs de motiver, de dynamiser et de développer son personnel en lui offrant des possibilités d'apprentissage et de travail intéressantes.

 

Sous l’autorité globale de la Directrice de l’IIPE, sous la supervision directe du chef du Bureau de Dakar, et dans le cadre de la Stratégie à Moyen Terme de l’IIPE, le titulaire occupera la fonction d’adjoint au chef de bureau au bénéfice de la direction stratégique et de la gestion du Bureau, y-compris dans la fonction d’intérim en cas d’absence.

Le titulaire assistera le chef du Bureau de l’IIPE à Dakar sur toutes les affaires relatives à la Direction du Bureau, en mettant un accent particulier sur:

 

  • L’identification des besoins clés et des options en matière de planification et de gestion de l’Education des pays membres de la région Afrique, dans le contexte des défis et opportunités spécifiques de la région sur les plans démographique, environnemental, socio-économique, politique et de sécurité ;
  • La contribution de l’IIPE Dakar à la réflexion et la planification stratégique de l’IIPE dans sa globalité, ainsi que sa présence et représentation internationale;
  • Le développement de la stratégie et du plan opérationnel de l’IIPE Dakar au sein du la stratégie à moyen terme générale de l’IIPE, y-compris sur les nouveaux axes d’activités, et pour toutes les modalités d’intervention (formation, coopération technique, recherche et développement, ainsi que diffusion et communication);
  • La mise en œuvre et la Stratégie et du plan opérationnel de l’IIPE Dakar, avec un accent porté sur les résultats, la qualité, la redevabilité et les rapports;
  • La gestion des ressources humaines du Bureau, avec le soutien du service RH de l’IIPE, y-compris en matière de méthodes et organisation du travail, de développement professionnel, de tutorat, et de collaborations inter-équipes;
  • La gestion des ressources financières du Bureau, avec le soutien de l’Administration de l’IIPE (Paris et Dakar), y-compris la mise en place d’un modèle économique viable pour l’IIPE Dakar au sein de l’IIPE global, la restructuration du budget de l’IIPE Dakar selon les types de revenu (contributions volontaires au programme ou financement projet), et plus généralement les efforts en direction d’un usage stratégique et efficient des ressources;
  • Le développement de partenariats stratégiques, financiers et opérationnels avec les Gouvernements et les autres parties prenantes et décideurs au sein des institutions et organisations à l’échelle nationale, régional et internationale.
COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)
Communication (F)
Responsabilité (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)
Conduite et gestion du changement (M)
Création de partenariats (M)
Direction et autonomisation des collègues (M)
Aptitude à prendre les bonnes décisions (M)
Suivi du comportement (M)
Développement d’une réflexion stratégique (M)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES

 

Education

  • Diplôme universitaire supérieur (Master ou équivalent) en Education, Politiques publiques, Economie, Sciences Sociales ou autres champs disciplinaires associés.

 

Expérience Professionnelle

  • Minimum dix (10) ans d’expériences professionnelle pertinente en politique publique, ou bien directement en position de service public à haut niveau, ou bien dans une institution de recherche, de formation, ou de renforcement de capacité, dont au moins cinq (5) ans passés au niveau international dans des institutions ou programmes multilatéraux ou régionaux.
  • Expérience en direction et motivation des équipes dans un environnement multiculturel.

Savoir-faire et compétences

  • Connaissance approfondie des contextes institutionnels et de politique publique en Afrique Sub-saharienne;
  • Solide compétences managériales, y-compris capacité à mobiliser et à administrer des ressources financières, à constituer et gérer des ressources humaines, et à suivre la mise en œuvre de programmes pour l’atteinte de résultats;
  • Flexibilité et aptitude à gérer plusieurs taches en parallèle;
  • Compétences organisationnelles avérées, y-compris en ce qui concerne l’établissement de priorités et de plans d’action, ainsi que la capacité à les mettre en œuvre de manière effective;
  • Excellentes aptitudes interpersonnelles et capacité à exercer une direction intellectuelle pour guider le personnel et motiver les équipes dans un environnement multiculturel, en étant sensible à la diversité, respectueux de celle-ci, tout en assurant supervision et contrôle;
  • Excellentes qualités de communication écrite et orale ; capacité à communiquer efficacement et à convaincre à l’oral comme à l’écrit, ainsi qu’une forte capacité à assurer des fonctions de représentation;
  • Grand sens des responsabilités, de l’éthique, du tact et de la discrétion ; capacité à travailler sous pression, dans le respect de délais serrés.

 

Langues

  • Excellente ou très bonne connaissance de l’anglais et du français (écrit et oral) et connaissance pratique de base dans l’autre langue.

 

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

 

Education

  • PhD (doctorat) en Education, Politiques publiques, Economie, Sciences Sociales ou autres champs disciplinaires associés.

 

Expérience Professionelle

  • Expérience en matière de développement, de mise en œuvre, ou d’évaluation de politiques/programmes/ projets à haut niveau dans des ministères de l’éducation;
  • Expérience en matière de développement, de mise en œuvre, ou d’évaluation de politiques/ programmes/ projets à haut niveau dans des ministères des finances et du budget, du développement et de la coopération, de la santé, des affaires sociales ou d’autres départements ministériels associés ;
  • Expérience en matière de réponse internationale ou nationale à des situations de crise dans la région Afrique, y-compris des réponses à des crises de nature humanitaire, de sécurité, ou environnementale;
  • Expérience en matière de réponse internationale ou nationale à des défis et opportunités contemporains dans la région Afrique, y-compris en matière d’emploi, de migration, d’urbanisation ou d’environnement.
  • Expérience particulière en matière de politique publique, de finances publiques et de budget, ou de prestation de services aux populations dans des contextes spécifiques (crises, humanitaire, minorités, etc.).

Savoir-faire et compétences

  • Capacité à opérer avec efficacité à haut niveau gouvernemental et diplomatique.
  • Capacité à instaurer des partenariats et des réseaux de collaboration.
  • Capacité à détecter des besoins éducatifs émergents en réponse desquels des programmes internationaux de recherche et de formation seraient à même d’apporter des contributions substantielles ; capacité à identifier des sujets, objectifs, opportunités et risques stratégiques.
  • Connaissance de tendances clés sur le plan politique, ainsi que des réformes en cours sur le plan institutionnel, aux niveaux continental, régional et national en Afrique sub-saharienne.
  • Expertise particulière sur un domaine relevant du renforcement de capacité institutionnelle dans un contexte de l’Afrique sub-saharienne.
  • Aptitude à interagir avec une grande variété de partenaires de haut niveau et de participer avec efficacité à des négociations de haut niveau.
SALAIRES ET INDEMNITES

Les traitements de l’UNESCO se composent d’un traitement de base et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc.

Pour plus de précisions sur les salaires et indemnités, veuillez consulter le site Web de la CFPI et le site Web Carrières de l'UNESCO .

EVALUATION

L'évaluation des candidats qualifiés peut inclure un exercice d'évaluation et un entretien axé sur les compétences.

L'UNESCO applique une politique de tolérance zéro envers toute forme de harcèlement.

L'UNESCO s'est engagée à atteindre et à maintenir la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à créer une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les personnes issues de groupes minoritaires, de groupes autochtones et les personnes handicapées, ainsi que les ressortissants d'États membres non représentés ou sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.