Chargement...
Partager cette offre d’emploi

Les médias dans les situations de crise et de catastrophe

Secteur de tutelle : Secteur de la communication et de l'information (CI)

Lieu d'affectation: Paris

Catégorie d'emplois: Communication et information

Type de contrat : Personnel non permanent

Durée du contrat : De 7 à 11 mois

Recrutement ouvert à : Candidats externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 19-APR-2020


Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

Travaillant sous l'autorité de la Cheffe de la Section du développement des médias et de l’éducation aux médias et à l’information, le/la consultant/e devra :

 

- Organiser des activités liées au travail de l'UNESCO sur les médias dans les situations de crise et de catastrophe, c'est-à-dire les médias et le terrorisme, les migrations et le changement climatique. Cela inclut le développement d'applications ou de matériel de formation, l'organisation d'événements et la mise en œuvre d'activités.

- Soutenir et surveiller les contrats ainsi que les activités des bureaux hors-siège de l'UNESCO liées aux médias dans les situations de crise et de catastrophe. Aider à atteindre les objectifs du programme V dans le cadre du 40 C/5.
- Veiller à la qualité de la réalisation des résultats du programme, faire un rapport sur les progrès accomplis et contrôler et mettre à jour régulièrement les plans de travail.

- Établir des partenariats liés à la réponse des médias aux situations de crise et de catastrophe, notamment avec les États membres, les commissions nationales, les chaires et centres UNESCO, les réseaux et organisations de la société civile, les journalistes et les associations de professionnels des médias, les organisations et organes de presse, les organismes de réglementation des médias et autres parties prenantes concernées. Identifier et poursuivre les possibilités de collecte de fonds.
- Mener des recherches sur les ressources existantes et les meilleures pratiques concernant la réponse des médias aux situations de crise et de catastrophe.

- Rédiger la correspondance, les réponses aux organes directeurs, les rapports, les notes conceptuelles, les discours, les briefings, les propositions de projets et autres documents

- Concevoir des ressources d'information publique et identifier les possibilités d'exposition aux médias. Présenter des articles et préparer des articles web, des communiqués de presse, des contenus audiovisuels et de médias sociaux, maintenir et mettre à jour régulièrement des pages web dédiées, etc.

- Aider à effectuer toute autre tâche nécessaire selon les exigences de la Cheffe MDI/CI.
 

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)
Responsabilité (F)
Communication (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES
COMMENT POSTULER

Les candidats intéressés doivent cliquer sur « Postulez maintenant », et rechercher, télécharger et remplir :


- Formulaire d'historique de l'emploi (fichier Word). À la fin du fichier Word, insérez des pages supplémentaires contenant les informations requises suivantes :
- Une déclaration indiquant comment vos qualifications et votre expérience vous rendent apte à la mission ;
- Une déclaration sur les besoins et les enjeux du développement des médias lors de reportages sur des situations de crise et d'urgence (500 mots maximum) ;
- Un tarif compétitif pour la mission, qui doit être indiqué en euros et exprimé sur une base mensuelle (travail à plein temps à Paris). 


 

EVALUATION

- Seules les demandes fournissant les informations demandées dans le cadre de la candidature seront prises en considération.

- L'évaluation des candidats qualifiés peut comprendre un exercice d'évaluation et un entretien fondé sur les compétences.


Toute information supplémentaire que vous pourriez demander vous sera envoyée dès que possible. Toutefois, tout retard dans la présentation de ces informations ne sera pas considéré comme une raison valable pour prolonger la date de soumission de votre proposition. 

Veuillez également noter que tant que la sélection du contractant n'est pas faite et que le contrat n'est pas officiellement signé par l'UNESCO, l'Organisation n'a pris aucun engagement, qu'il soit oral ou écrit, envers vous ou d'autres contractants potentiels.

 

Seuls les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s. 

 

L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement.

L’UNESCO s’attache à promouvoir l’équilibre géographique (last update) et l’égalité des sexes au sein du Secrétariat. En conséquence, les femmes sont vivement encouragées à se porter candidates, de même que les ressortissants d’États membres non représentés ou sous-représentés. Les personnes handicapées sont également encouragées à postuler. Une mobilité mondiale est requise, car les fonctionnaires sont appelés à exercer leurs fonctions dans d’autres lieux d’affectation, en vertu de la politique de mobilité géographique.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du processus de recrutement.